Ludivine Goutte : de la biologie moléculaire à la gymnastique

Depuis la rentré 2018, Ludivine Goutte est « ambassadrice du bien vivre ensemble » à l'EST gymnastique. Formée au club, détentrice d'un cursus scolaire de belle facture, elle a choisi de se réorienter et a signé un contrat en service civique au club.

L'ES thaon gymnastique fait partie des sections pourvoyeuses d'emplois. Depuis la rentrée 2018, Ludivine Goutte fait partie de ce contingent. Formée au club, détentrice d'un cursus scolaire de belle facture, elle a choisi de se réorienter et a signé un contrat en service civique au club. Aujourd'hui, à 23 ans, Ludivine est « ambassadrice du bien vivre ensemble » à l'EST gymnastique. Un club qu'elle connait bien, puisqu'elle y fait ses gammes depuis l'age de 10 ans. Elle l'a quitté pour faire ses études. Un master I en biologie moléculaire tout d'abord. « Mais j'ai eu une désillusion lors de mon stage en laboratoire. Je me suis rendu compte que la recherche en labo n'est pas faite pour moi ». Gravitant dans un environnement d'entrepreneurs, elle passe un DUT gestion des entreprises. Sa recherche a coincidé avec un besoin au sein de son club de gymnastique et c'est ainsi qu'elle a signé un contrat en service civique. « En plus j'adore les enfants ! ». Si bien que le club va « me financer une formation en BPJEPS l'année prochaine ».

Ludivine est en charge de projets fédérateurs et aide dans les différents groupes de gym féminines et particulièrement les jeunes filles de 7-9 ans : Lisa Bastien, Axelle Pierson, Savannah Pierre et eva Petitdemange. Des filles qui ont « entre 1 et 3 ans de pratique » et qui viennent de participer aux championnats des Vosges, terminant à une honorable 6ème place.

publiée le 17 avril 2019 et mise à jour le 17 avril 2019

documents joints fermer